Borneo : Shangri-La Rasa Ria, l’art raffiné du détail et de l’UX*

by filed under Best practices, Expériences & lieux uniques.

Le Shangri La’s Rasa Ria Resort & Spa à Borneo, dans l’état de Sabah (deuxième état le plus grand de la Malaisie après l’état de Sarawak), se trouve à une quarantaine de minutes en voiture de la capitale de Sabah, Kota Kinabalu. Depuis 2015, l’hôtel a presque doublé sa capacité avec ses 499 chambres, en construisant une deuxième aile, “Ocean”, au design Art Déco. Il est un exemple exquis de la recherche de la perfection et de l’art du détail. J’ai pris énormément de plaisir à observer toutes ces petites choses bien pensées qui font la différence et créent une expérience hôtelière unique.

 

Shangri La by night

 

Voici une liste non exhaustive de ces mini intentions d’attention au client.

Commençons par la chambre et le chevet de lit

Un réveil, de l’eau, le livre qui a inspiré le nom de Shangri-La “Lost Horizon”, un bouton bien pratique pour éteindre et allumer la lampe (que l’on cherche souvent désespérément) et la lumière au-dessous de chevet.

L’eau

Dans une bouteille en verre (fourni par EcoPure Waters), totalement dans un esprit écologique : “Shangri-La strives to be eco-friendly and protect the rich marine life and ecology of Sabah. The water in this bottle has been through the unique Classic Crystal purification system. This bottle is re-usable, saving Shangri-La’s Rasa Ria Resort from disposing about 420.000 plastic bottles each year.”
Bouteille d'eau

La salle de bain

Une balance que l’on a la joie de retrouver, un sèche linge astucieux, des produits L’Occitane et même un élastique pour attacher ses cheveux longs. Et dans les toilettes : téléphone et carnet de notes.

 

 

La terrasse

Encore une série de petites choses bien pensées. La baignoire sur la terresse n’est certainement pas du jamais vu, mais tout de même : le soin du détail est encore là. Des rideaux automatisées, une poignée pour se tenir, un brûle encens de lemon grass pour chasser les moustiques, un divan génial pour admirer l’horizon, un sèche linge pliant que l’on oublie si souvent dans les hôtels.

 

La plage

La plage est immense, aux airs des Planches à Deauville.

 

Shangri La plage

Chacune des deux ailes disposent des piscines. Celle de l’aile plus ancienne, l’aile “Garden” de Shangri La’s Rasa Ria Resort & Spa, est particulièrement adaptée aux familles et les enfants. Voyant juste ce petit détail, simple et astucieux : un parasol au-dessus de la piscine.

 

Shangri La piscine enfants

 

Dans l’après-midi, on distribue avec un grand sourire de petites serviettes humides et du thé glacé.

 

Shangri La fresh tiny towels

 

Shangri La aime raconter des histoires

Le nom Shangri La vient du roman de James Hilton ” Lost Horizon: A Novel (“Horizons perdus”).

Le storytelling continue sur les menus : celui du bar raconte l’histoire des deux hiboux qui vivent dasn le lobby et le menu à la carte du restaurant sur la plage celle d’un vendeur des plat malais typiques.

 

Story telling Lost Horizon      Shangri La story-telling
 * UX, User Experience ou Expérience Utilisateur

Shangri-La’s Rasa Ria Resort & Spa, Kota Kinabalu

Pantai Dalit Beach, Tuaran, Kota Kinabalu, Sabah
89208, Malaysia
T:(60 88) 797 888    F:(60 88) 792 777
http://www.shangri-la.com/kotakinabalu/rasariaresort/

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *