Etre entrepreneur dans le tourisme ou salarié ?

par déposé en vertu de Insights & Innovations, Point de vue.

C’est un dilemme classique : être salarié ou être entrepreneur dans le tourisme ?

L’industrie touristique est bâtie grâce à ces deux profils : il y a ceux qui travaillent en tant que salariés. Et il y a ceux qui entreprennent, créent des réceptifs, des tour-opérateurs, des agences en dur ou en ligne, des hôtels, des croisières… Les deux sont complémentaires et indispensables.

 

Etre entrepreneur dans le tourisme

Sauf que les entrepreneurs, ceux qui créent et investissent, qui travaillent d’arrache-pieds (au moins au début), sont aussi ceux qui prennent des risques et qui jouent quitte ou double. Ce sont eux aussi qui demain peuvent déposer le bilan (comme c’est arrivé tout récemment à Italie & Co) ou s’enrichir un peu, modérément voire beaucoup. Et des exemples des entrepreneurs dans le tourisme qui réussissent vraiment, il y en a des centaines. Lire aussi l’article Y a-t-il des riches dans le tourisme ? 

Qui sont les entrepreneurs français qui réussissent dans le tourisme ? Il y en a pas mal, c’est l’époque des start-ups : Evaneos, Blablacar… pour ne citer les plus connus. Ou encore Marco Vasco et Misterfly qui approche le milliard de chiffre d’affaires en 2019.

 

Comment devenir entrepreneur dans le tourisme ?

Mais comment faire ?

Comment sortir du cliché metro-dodo-boulot et réussir son business dans le tourisme ? 

Beaucoup de salariés se complaisent dans une routine, conscients de leur dépendance et manque de liberté financière, mais horrifiés par l’idée de perdre leur salaire.

Il existe pourtant des moyens pour se défaire de cette routine et atteindre l’indépendance financière en quelques mois.

Le séminaire QLRR explique les moyens de réussir les plus efficaces et fournit les outils qui accélèrent cette réussite.

Qu’est-ce que QLRR ? C’est Quitter La Rat Race ou quitter le système du salariat, celui dans lequel on échange son temps contre de l’argent. Or arrêter d’échanger son temps et apprendre à créer des revenus passifs et automatiques est une des clés de la réussite de l’entrepreneur dans le tourisme.