La Vierge Marie au regard de Mona Lise

par déposé en vertu de Expériences & lieux uniques.

Il y a des millions de représentations sur terre de la Vierge Marie. Il existe peut-être aussi des représentations comme cette icône de l’église Saint-Nicolas Letni de Goumoshtnik, un tout petit village perdu au milieu des Balkans. Une icône étonnante, dont on ignore l’origine et l’ancienneté. Même Angélina, la gardienne de l’église, avoue ne pas les connaître. Cette icône est perturbante car la Vierge Marie, peu importe si vous êtes devant l’icône, à sa gauche ou à sa droite, vous suit de regard. Exactement comme le fait la Joconde de Leonardo da Vinci.

 

Zarkva Sveti Nikolai Letni à Goumoshtnik       Dans l'église Saint-Nicolas Letni à Goumoshtnik

L’église Saint-Nicolas Letni à Goumoshtnik, construite en 1839, dans laquelle se trouve l’étonnante icône
de la Vierge Marie.

Goumoshtnik est un petit village de 100 âmes, en Bulgarie, à 180 km à l’est de Sofia, dans la montagne
des Balkans, Stara planina.

 

L'icône de la Vierge Marie vue de gauche      L'icône de la Vierge Marie vue de droite

L‘icône de la Vierge Marie – vue de gauche et de droite.
Son regard vous suit peu importe où vous êtes.

Elle doit être bien ici, l’icône de la Vierge Marie, dans cet environnement calme, pastoral où une centaine d’âmes à peine se côtoient en hiver. Mais c’est encore l’été, et nous, citadins stressés, savourons la trêve balkanique.

Ce 15 août, l’église, habituellement fermée à clé, est ouverte. Quelques rares personnes, allument des cierges sous les yeux de la Vierge Marie, restent quelques minutes et s’en vont. Ici, dans la culture orthodoxe, il n’est pas courant de se recueillir en silence, de rester immobile pendant un temps indéfini. Pourtant une pause méditative dans cette église au milieu de nulle part est absolument délicieuse. Cela tient certainement à l’endroit, perché à 800 mètres d’altitude où rien, strictement rien ne se passe. Car ici, tous les jours se ressemblent, bercés par le départ et le retour des troupeaux de brebis et de chèvres, les cris des coqs, les violons des criquets et la douceur ronde des lignes bleues des crêtes.

L’église, reconnue monument du patrimoine culturel bulgare, est aussi célèbre pour :

  • son iconostase (cloison recouverte d’icônes dans les églises orthodoxes qui sépare la nef du sanctuaire), chef d’oeuvre de l’art bulgare de la gravure sur bois du 18-19 siècles. Les 12 icônes de l’iconostase, dessinées en 1842 par des maîtres bulgares, restituent des scènes de la création du monde du Vieux Testament
  • sa cloche pesant 250 kg
  • son cimetière dans lequel se trouve le tombeau cénotaphe (kenós, vide, et táphos, tombe en Grec ancien), i.e. tombeau vide, des 8 hommes de Goumoshtnik partis chercher fortune en Amérique, en 1912, au bord du Titanik, comme 30 autres émigrants Bulgares.
  • son école monastique, une des 100 écoles de ce type, lieux uniques d’enseignement et de sauvegarde de l’identité nationale bulgare pendant les 5 siècles de joug ottomane, de 1396 à 1878. Les enseignants étaient des moines et des prêtres, parfois des riches commerçants et artisans.

 

L'iconostase de l'église de Goumoshtnik      Détail de l'iconostase de l'église de Goumoshtnik

 L’iconostase dans l’église : à droite, près du sol, un élément curieux : un petit lion (symbole identitaire de la
Bulgarie) écrase de son pied la tête d’un homme, une façon voilée d’exprimer l’aspiration des bulgares du milieu
du 19ème siècle de se libérer des turcs.

 

L'école monastique de Goumoshtnik       Apprendre à écrire à l'école monastique de Goumoshtnik

 L’école monastique où les enfants apprenaient à écrire sur sable, à lire, à faire des calculs. Les langues 
d’enseignement étaient le grec et la langue liturgique slave.

 

La tombe des morts Titanik Troupeau de brebis à Goumoshtnik Troupeau de chèvres à Goumoshtnik

Le tombeau cénotaphe des 8 émigrants de Goumoshtnik partis vers l’Amérique au bord de Titanik.
La vie paisible au son des clochettes des brebis et des chèvres.

 

Adresse :
Bulgarie – Goumoshtnik 5654
obshtina Troyan, Loveshka oblast
oulitza Tchakarska
Kmetstvo (la Mairie)

Téléphones :
La Mairie : +359 (0)6950 233
Angélina Gueorgieva, secrétaire de la Médiathèque :+359 (0)889 991 587
Email : info@gumoshtnik.com

Pour visiter l’église et l’école monastique, il faut appeler Angélina. Née à Goumoshtnik, diplômée en théologie, Angélina est d’une éloquence naturelle extraordinaire : elle connaît 1001 détails sur son village.

Aujourd’hui, l’église Saint-Nicolas Letni nécessite des travaux de restauration de l’intérieur. Toutes les donations sont bienvenues. Contact : Angélina.