Qui est le plus fort en hôtellerie ? C’est l’Espagne !

by filed under Best practices, Stratégies.

Dans l’hôtellerie mondiale, il y a quelques surdoués : les mauriciens, les asiatiques, les américains et les français, bien sûr, mais les champions sont, incontestablement, les espagnols.

Le trio en tête, NH Hoteles, Melia et Barceló Hotels & Resorts, tous dans le top 25 des groupes hôteliers au monde, montre la voie à l’hôtellerie espagnole : son avenir est à l’international, au moins à court terme, en développant la franchise, un modèle peu courant jusqu’ici dans le secteur hôtelier en Espagne. La franchise ne nécessite pas de grands efforts d’investissement et apporte de la valeur et de la sécurité aux propriétaires qui ont fait confiance à l’enseigne franchiseur. C’est ainsi qu’en 2012, les réseaux de franchises d’hôtels espagnols ont grandi de plus de 20% à l’international et représentent désormais 46 enseignes et 1 419 établissements dans 50 pays. Cette croissance se poursuivra car les réseaux ont du mal à se développer en Espagne à cause de la crise financière et des difficultés à trouver des financements auprès des banques.

NH Hoteles, premier opérateur espagnol en nombre d’implantations (400 hôtels dans 22 pays), réduit le nombre de ses implantations en Espagne, où se trouve actuellement le quart de ses hôtels, pour privilégier le développement sur des marchés plus dynamiques, comme l’Allemagne.

Même stratégie chez Mélia (328 hôtels dans plus de 30 pays) qui a 46 projets de création d’hôtels hors d’Espagne au cours des prochaines années.

Quant à Barceló Hotels & Resorts, le plus ancien du trio (créé en 1931, Melia en 1956 et NH Hoteles en 1978), moins d’un tiers de ses 182 hôtels sont en Espagne : plus de 2/3 sont implantés dans 15 pays de par le monde. Son portefeuille d’hôtels est dans le segment supérieur du marché, 4 et 5 étoiles : villages de luxe au bord de la mer et hôtels d’art urbain.

L’hôtellerie espagnole applique inlassablement 2 principes dans son développement : sa proximité linguistique avec l’Amérique Latine et une politique dynamique des prix et des promotions.

Par exemple, actuellement, Barceló Hotels & Resorts propose 10% de réduction sur tous ses hôtels, dont 5% au moment de réserver – il faut juste noter le code ZNXBARCELO en cliquant ici : Discount Code: ZNXBARCELO. 5% discount for all Barcelo Hotels. Ensuite, au moment de faire son choix parmi les différentes options proposées, on peut avoir encore une remise supplémentaire de 5%, avec my Barceló, en cliquant sur le bouton “Oui, je veux mes 5%”.

Cette stratégie de développement à l’international par la franchise n’est pas l’apanage des grandes enseignes. Les petits, voire très petits réseaux espagnols l’appliquent aussi. Exemples :

  • Sandos Hotels & Resorts : 6 établissements en Espagne, 3 au Mexique et des projets de développement hors de la péninsule ibérique.
  • Occidental Hoteles  n’a que 2 établissements en Espagne contre 16 à l’international.
  • Abba Hoteles, dans le tourisme d’affaires, sont présents dans la plupart des grandes capitales européennes.
D’autres hôteliers qui appliquent, eux aussi, le modèle de la franchise, le font … en Espagne. Comme Accor. Dès 2008, lorsque la crise économique commençait à se faire sentir en Espagne, Accor initiait cette stratégie d’évolution des contrats, pour adapter son développement aux réalités du marché et fait passer, en 5 ans, la part des hôtels en location fixe de 57 % à 28 %, des hôtels franchisés de 1 % à 20 %, et des hôtels en location variable de 12 % à 32 %.
 
Aujourd’hui, un hôtel sur cinq est en franchise en Espagne.
 

Véritable révolution et avantage concurrentiel indéniable pour Accor, sur un marché hôtelier espagnol où la propriété et la location fixe restaient des standards, et dans un pays qui ignorait le concept de « chaîne d’hôtels économiques » comme Ibis Budget, par exemple, qui devient une des enseignes les plus prometteuses d’Accor outre Pyrénées.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *